Le marketing, est-ce que c’est de la manipulation ? Je me souviens avoir vu cette question posée de manière très sérieuse en cours. Il n’est pas anormal de se la poser. Les entrepreneures du bien-être, qui ont à cœur d’aider d’autres personnes se la posent elles aussi. Elles ne sont parfois pas à l’aise avec ça. Peut-on vendre et faire du marketing de manière éthique ? Oui

Qu’est-ce que le marketing ?

C’est une manière pour une entreprise de toucher la bonne personne, au bon moment, avec la bonne offre. Par exemple cela va permettre à un coach spécialiste de la confiance en soi de rentrer en contact avec des personnes désireuses d’avoir plus confiance en elles et de les faire acheter un accompagnement parce qu’il leur convient bien (le bon prix, aux bonne personnes…).

La définition du marketing

C’est l’ensemble des techniques visant à promouvoir un produit ou service.

Ma définition

C’est l’intellectualisation de la relation de vente qui va permettre aux deux parties de se rencontrer et de se satisfaire dans leur relation d’achat.
De cette intellectualisation vont découler des processus et mises en œuvre pour atteindre des objectifs.

Internet est comme une jungle. Le marketing est là pour vous aider à sortir du lot.

Est-ce que c’est de la manipulation ?

Parfois oui.

Le neuromarketing et autres pratiques poussées

On parle de neuromarketing. Vous me direz, les neurosciences font avancer bien des domaines, pourquoi pas dans ce domaine?
On met des électrodes sur le cerveau des gens pour observer leurs réactions afin de pouvoir leur vendre plus de produits ou services… Mmmm…

Où est la limite ? En chacun de nous je dirais.

Peut-être cela vient-il finalement de l’utilité d’un produit ou service ou du fait de répondre à un besoin ? Dans nos sociétés de consommation, on surstimule les personnes, on créé des besoins imaginaires, qui n’existent à la base que pour les marketeurs, afin de favoriser leurs profits.

Je suis une marketeuse, je vends des formation en communication et marketing à destination des femmes entrepreneures et du consulting pour les entrepreneures mais oui je vous le dis : j’ai étudié le marketing à l’école jusqu’à m’en dégouter. Idem pour la publicité imposée, les 4×3 dans le métro parisien, la publicité qui défigure certains paysages, j’ai toujours éprouvé un dégoût pour une certaine forme de publicité. Même si, sur le net, où notre œil a appris à ne lire que ce qu’il veut, on est trop pollué de publicités indésirables qui bloquent la navigation.

Pour moi il y a le bullshit marketing. Peut-être que tout cela vient aussi du produit ou du service proposé. Avec un produit bullshit, on fait du marketing bullshit.

Pourtant ça ne m’a pas empêchée de vouloir accompagner les femmes à développer leurs entreprises. Ce n’est qu’un moyen.

Ethique et marketing quand on est entrepreneur

Pour résumer, je fais la différence entre le marketing comme l’étude et la stratégie d’une entreprise pour être visible, l’utilisation de techniques de persuasion, pour adapter son message, faire en sorte qu’il soit bien compris, et les techniques pour vendre aux gens des produits dont ils n’ont pas besoin et une certaine forme de manipulation empêchant le libre arbitre (dont on ne peut avoir conscience).

Si une personne lit votre newsletter, c’est parce qu’elle s’y est inscrite, elle peut se désinscrire à tout moment. Si une personne achète un de vos services de coaching, de thérapie ou autre, c’est parce qu’elle a besoin de vous, que vous lui fassiez se sentir mieux.

L’éthique se trouve dans le cœur de l’entreprise.
Si l’entreprise possède une éthique, son marketing le sera également.

Le marketing est votre allié. Vous, restez simplement vous-même, il s’occupe du reste.

Formez-vous, faites-vous accompagner, mais dites-vous que l’éthique est en vous, le marketing n’est qu’un moyen de passer d’un état à un autre. De celui de la professionnelle que vous êtes, désireuse de transmettre son savoir, à une professionnelle comblée parce que son activité est florissante.

Et vous, est-ce que le mot marketing vous fait mal aux oreilles ? Ou bien vous en avez fait votre allié, dans votre activité d’entrepreneure avec le temps peut-être, pour la développer plus facilement ?

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :