Bon nombre d’idées circulent dans notre imaginaire au sujet de l’entrepreneuriat. Notamment sur le fait d’être solo entrepreneur, infopreneur etc. Lesquelles sont vraies ? Lesquelles sont fausses ? C’est quoi en fait être entrepreneur ?

Des idées pas tout à fait préconçues sur l’entrepreneuriat

C’est qu’en fait, on a tendance de l’extérieur, puis quand on se lance dan l’entrepreneuriat, à ne voir que la face visible de l’iceberg

  • Pas d’horaire ?
  • Pas besoin de s’habiller ?
  • Libéré de toutes les contraintes du quotidien d’un salarié ?

Tout cela n’est pas faux.

Avez-vous déjà été salariée ?
Vous souvenez-vous des collègues toxiques et de ceux que vous ne pouviez pas blairer ? C’est fini.
Vous souvenez-vous de vos meilleurs collègues ? Ceux avec qui vous passiez de bons moments autour d’une tasse de café ? Fini aussi.

Dans chaque avantage presque se trouve un inconvénient :

  • Votre nouveau collègue est la solitude.
  • Les contraintes disparues ont laissé place à de nouvelles contraintes.
  • Ne pas s’habiller ok mais ça peut finir par nuire à votre vie de couple (merci le confinement !).
  • Pas d’horaire signifie aussi la possibilité de faire beaucoup beaucoup d’heures, que personne ne compte pour vous …

Je dirais qu’être entrepreneur, solopreneur, demande de la rigueur et une hygiène impeccable, un entourage en bêton qui vous soutient.

L’entrepreneuriat, quand on est coach, praticien bien-être, thérapeute à son compte ou autre, c’est exercer sa passion

Faux ! Enfin pas tout à fait vrai !

Être entrepreneur, c’est avant tout faire vivre une entreprise.
Rien de plus, rien de moins.

C’est la raison pour laquelle on ne se déclare pas entrepreneur. Le temps nous dit si nous sommes un entrepreneur. Être entrepreneur ça n’est pas créer une entreprise, pour cela il suffit de 3 clics sur le web.

L’entrepreneuriat : que veut dire faire vivre une entreprise ?

Une entreprise fonctionne de la manière suivante :

  • Le cœur de métier (la fameuse passion)
  • Les fonctions support. Secondaires ? Vous croyez ? Elles sont pourtant indispensables à la survie de l’entreprise.
  • Le marketing / La vente
  • La communication
  • L’informatique
  • Le Rh si on a des salariés
  • La compta
  • Pour les plus grandes entreprises, il y a la logistique, les achats, le service juridique…

Lorsque l’on est entrepreneur, solopreneur, on doit effectuer toutes les tâches de fonction support ou les sous-traiter. C’est la réalité de l’entrepreneuriat.

Si le marketing et la vente ne sont pas effectués, il n’y a pas d’exercice du métier.
Si la compta et les factures ne sont pas réalisées, les paiements non encaissés, il n’y a pas de survie possible.

Comment est réparti le temps entre le cœur de métier et les fonctions support nécessaires à la survie de son entreprise ? Tout dépend du modèle économique, des produits ou services que vous vendez. Vous souhaitez devenir ou vous êtes coachs sur le web ? Le marketing et la com sont des postes importants. Être visible sur le web demande des efforts, vendre aussi.

Si le marketing et la vente ne sont pas effectués, il n’y a pas d’exercice du métier.
Si la compta et les factures ne sont pas réalisées, les paiements non encaissés, il n’y a pas de survie possible.

Je ne veux pas vous faire croire qu’exercer votre passion devient secondaire, je veux simplement vous donner quelques éléments à prendre en compte concernant votre quotidien d’entrepreneure et la vie d’une entreprise.
L’exercice de votre passion peut devenir le cœur pourra prendre de plus en plus de place dans votre emploi du temps si vous grossissez et que vous choisissez de déléguer les fonctions support.
Enfin la passion qui vous anime et qui vous a fait devenir entrepreneure est ce qui vous reboostera les jours où vous n’aurez pas toujours les résultats escomptés malgré les efforts fournis : l’entrepreneuriat ressemble plutôt à une course de fond qu’à une course de vitesse.

Mon métier est d’accompagner les femmes entrepreneures via de la formation en marketing et communication, du consulting et des méditations pour les guider dans leur évolution. Voir mes services ici.

Et vous ? Femme entrepreneure ? Solopreneure ? Exercez-vous votre cœur de métier à quel % de votre temps ?

Articles qui pourraient te plaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :