Difficile de prévoir quand les idées nous viennent.
Je me réveille souvent la nuit ou au matin avec de nouvelles idées. Si je ne les note pas, il est probable qu’elles disparaitront. D’autres fois, elles m’obsèdent. C’est la nouvelle idée qui prend toute la bande passante.
Je ne sais pas encore comment nous pouvons stimuler la créativité nocturne inconsciente. C’est un autre sujet à explorer.
En attendant, nous avons la possibilité de nous pencher sur la créativité diurne, celle qui arrive à notre conscience par l’activation de réseaux neuronaux et qui fait émerger une nouvelle idée et voir quels comportement / façons d’être peuvent la favoriser.

Lever certaines de ses inhibitions afin d’accéder à la créativité

Au fil de nos apprentissages, notre cerveau assimile les choses comme étant dignes d’intérêt ou non. C’est ainsi qu’il filtre les informations, les pensées, les sentiments, les stimulus.

Le cerveau interprète les informations qu’il reçoit, selon ses connaissances et apprentissages antérieurs. Ces schémas mentaux nous aident dans le jugement, à savoir si un détail est important ou non. Seulement, ils nous induisent aussi en erreur, avec des illusions, des faux souvenirs ou des préjugés. Ils sont aussi difficiles à déloger pour faire la place à de nouvelles pensées. Nos schémas mentaux sont à la source du jugement.

C’est la raison pour laquelle il ne faut point de censure ni de jugement durant un brainstorming et durant la plupart des séances créatives.
Le jugement serait l’ennemi de la créativité.

La pensée créative exigerait un accès à une expérience non filtrée du monde qui nous entoure, 

de briser les schémas comportementaux trop ancrés en nous.

Cultiver certains traits de personnalité permet d’être plus créatif

Les individus créatifs seraient reconnaissables grâce à des traits de personnalité comme l’indépendance d’esprit, l’anticonformisme et une dose de confiance en soi.

Pourquoi de l’anticonformisme ? Parce qu’afin de pouvoir créer quelque chose, il faut pouvoir transgresser l’existant d’une certaine manière. Idem avec la pensée créative. C’est en se mettant le moins de limites possibles que les idées créatrices vont venir.

La confiance en soi va aider à assumer sa création, son idée nouvelle, à oser en faire part. On sait que le changement est difficile et crée une réaction épidermique de refus du changement, en soi, en l’autre. La créativité doit passer par dessus cela.

Cela nécessite aussi d’être curieux et motivé : Aller voir derrière ce qui est connu, logique, pour créer de nouveaux modèles, faire de nouvelles propositions. Il faudrait même souvent une bonne dose de culot !

Pour reprendre les traits de personnalité liés à la créativité :

  • Indépendance d’esprit
  • Anticonformisme
  • Confiance en soi
  • Curiosité
  • Culot
  • Motivation

Tout cela est complètement antinomique de ce que recherchent les systèmes de management classiques, c’est la première réflexion qui me vient à l’esprit.

text

Comment favoriser l’inspiration ?

L’inspiration, c’est le saint graal. C’est le flow de créativité. Mais comment la trouver et la retenir ? L’inspiration réagit à des stimulations de l’esprit. Il faudrait donc être dans un environnement ou dans un état d’esprit ouvert à la stimulation. Les qualités de l’environnement stimulant pour la créativité seraient :

  • L’autonomie, plus on est bridé par des règles, moins on risque de se rendre out of the box. C’est aussi ce qui fait que certaines activités peuvent amener à plus de créativité que d’autres : difficile d’exprimer sa créativité quand on est en train d’écrire des lignes comptables, plus facile quand on jardine.
  • Etre vigilant : attraper son inspiration au vol quand elle est là.
  • Laisser libre champ à sa pensée, cela demande de l’autoriser à vagabonder. Ainsi les idées émergent. Ainsi il faudrait parfois s’autoriser à ne rien faire pour être créatif.
  • La liberté d’expression, pas de censure !
  • La tolérance vis à vis des idées, même des siennes !

Laisser libre champ à sa pensée demande de l’autoriser à vagabonder. Ainsi les idées émergent. Ainsi il faudrait s’autoriser à ne rien faire pour être créatif.

Un autre ennemi de la créativité : l’activité passive représentée par la télévision ou les vidéos sur internet. Oui, regarder un joli film est parfois inspirant. Mais y passer trop de temps restreint le champ de l’activité et la variété des activités. On sait que lire un livre stimule notre imagination bien plus que la même histoire en vidéo.

D’autres moyens de faciliter l’inspiration

L’organisation
Cela peut paraître étrange mais tout ce qui aide à être mieux organisé libère du temps pour être créatif.

Etre seul
C’est à ce moment que l’esprit est le plus libre de vagabonder sur les routes de la créativité et de l’inconnu.

Etre accompagné
Échanger avec d’autres personnes stimule l’émergence d’idées nouvelles. Nous sommes tous différents et nos schémas de pensée aussi. Lors d’une discussion, untel va aller là où mon cerveau ne m’aurait pas emmenée, je vais reprendre son idée, rebondir dessus et continuer le cheminement.


Voilà pour les façons d’être qui boosteraient la créativité.

Je récapitule la to be list :

  • Essayer de ne pas être dans le jugement
  • Cultiver l’indépendance d’esprit, l’anticonformisme, la confiance en soi, la curiosité, le culot et la motivation (rien que ça !)
  • Etre autonome, ne pas être bridé
  • Etre à l’affût
  • Laisser vagabonder sa pensée
  • Ne pas trop faire d’activités passives, varier les activités
  • Ne pas se censurer, être tolérant vis à vis de toutes les idées
  • Avoir du temps pour laisser sa pensée vagabonder
  • Avoir des moments de solitude
  • Avoir des échanges avec d’autres êtres humains

Eveiller sa créativité en allant à l’intérieur de soi

Votre matrice utérine, aussi votre chakra sacré, est le siège de la création et de la créativité. En vous reliant à elle (que vous ayez un utérus ou non, vous portez cette mémoire en vous), vous vous reliez à l’énergie d’amour inconditionnel, l’énergie de la mère, l’énergie nourricière.

En vous reliant également à votre chakra du cœur, vous cultivez l’amour de vous-même, vous vous offrez de la compassion, de la douceur et de la bienveillance.

Vous devenez ainsi réceptive à votre pouvoir de création. Tout se trouve à l’intérieur de vous. La créativité est une façon d’être. Vous pouvez chercher l’inspiration à l’extérieur, si vous ne croyez pas en votre pouvoir immense de création, si vous ne guérissez pas l’artiste en vous, vos actions manqueront de consistance.

Voici un lien vers une courte méditation pour réveiller votre part créative.

Et vous ? Auriez-vous des conseils ou des expériences à partager sur la manière d’être qui favorise la créativité ?

Articles qui pourraient te plaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :