Comme tous les mots en ING du marketing, vous avez tendance à vous dire que le storytelling ça n’est pas pour vous. Que c’est un truc de cinéaste ? Stop ! Je veux que vous soigniez votre message. Que ce que vous racontez, comme tout le reste, soit intentionnel. Les femmes, comme dans le mouvement metoo, doivent se mettre à raconter leur version de l’histoire, car jusque-là, cela a été plutôt réservé aux hommes de faire l’histoire. Et si ça passait par raconter une histoire, votre histoire ?

Qu’est-ce que le storytelling ?

Le storytelling est l’art de raconter les histoires.
L’humain est le seul être vivant à faire ça et il le fait depuis toujours.
Le marketing n’a rien inventé.

Le fait de raconter, d’écouter, de lire une histoire a quelque chose en commun avec une méditation de visualisation : elle mobilise les sens. En mobilisant ses sens, une connexion se crée. C’est du domaine de l’empathie. Cela crée des émotions, la personne qui écoute, lit votre histoire se voit, s’imagine à votre place.

Vous devez raconter des histoires pour créer une connexion.
Si vous vous amusez à fouiller dans votre vie pour raconter des histoires et faire passer des messages, vous verrez peut-être combien vous êtes faites d’histoires multiples.

Vous devez raconter votre histoire aussi pour vous-même. Comprendre ce qui vous a menée là, à l’entrepreneuriat, comprendre la cause, la valeur que vous défendez au fond de vous et presque malgré vous.

Le storytelling est là pour vous aider à faire cela.

Pourquoi femmes et storytelling ? Les femmes et l’histoire ont-elles quelque chose à reconstruire ?

La part des femmes dans l’histoire a été effacée ou largement minorée.
Notre histoire est plutôt blanche, masculine et hétéro.
Elle a été faite par les hommes et racontée par les hommes.

C’est un fait.
La place des femmes dans l’histoire, c’est la place de la femme dans la société, à plus grand échelle.
C’est-à-dire une place trop petite pour s’y asseoir et qui ne nous correspond pas.

Il est temps de nous mettre à raconter notre version de l’histoire, de choisir un fauteuil qui nous sied davantage.
Cela passe par notre histoire.

Découvrez grâce au storytelling quelle est l'histoire de votre vie de femme qui vous a mené jusque là
Découvrez grâce au storytelling quelle est l’histoire de votre vie de femme qui vous a mené jusque là

Comment raconter son histoire ?

Choisissez un moment de votre vie ou de la vie de quelqu’un d’autre pour illustrer le message que vous voulez faire passer. Décrivez-le avec le plus de précision possible, c’est ainsi que vous embarquerez votre audience. Avec les petits détails qui feront qu’on peut s’y croire en écoutant l’histoire.
Partez de cette histoire détaillée vers le message que vous voulez transmettre.
Du plus détaillé au plus généraliste.

Vous pouvez aussi essayer de décortiquer quelques histoires entendues à la radio, des emails écrits par des copywriters pour comprendre comment leurs messages sont construits.

Voici des discours de femmes pour vous inspirer.

Je veux que vous voyiez grand, mesdames. Si vous avez envie de savoir comment raconter une histoire, une histoire qui captive votre audience, pour n’importe quel support de communication, pour votre site internet et je veux aussi que vous pensiez à votre future conférence Tedx, alors la formation « femmes, apprenez à raconter votre histoire » est pour vous.
Dans cette formation se trouve également un exercice de méditation pour se connecter à sa pleine puissance et prendre conscience des blessures de sa lignée.

C’est vous qui choisissez l’histoire que vous voulez raconter. Familiarisez vous avec vos histoires, les narratifs qui font votre vie et créez de la connexion en les racontant.
Il n’est pas rare que l’histoire d’un être humain fasse écho chez un autre être humain.

Être entrepreneur c’est aussi amener les gens à adhérer à votre univers. Créer une marque forte est indispensable, savoir y amener votre audience et la captiver est encore mieux.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :